Fête de la musique

« Elvis, il me fait sentir des émotions… J’ai une vie normale, j’ai un quotidien, j’ai des problèmes… mais Elvis, il me fait sauter de joie. Il suffit que j’entende sa voix, quelque part… ça y est, je sais que ma journée va bien se passer. Il m’a apporté la vie. Et puis de la passion, de l’émotion… il me fait pleurer comme une petite fille, alors que j’ai 45 ans, j’ai des responsabilités, je suis quelqu’un qui assume des choses assez difficiles dans la vie… mais Elvis, il me fait rêver » (Rachel) .
« La première chose que je fais le matin : je mets Elvis. Le soir en rentrant : je mets Elvis. Il y a des sons de sa voix qui passent, et qui me parlent » (Angèle).
« Il n’y a pas d’autres chanteurs qui me font pleurer en écoutant un de leurs disques […]. C’est pas une musique qu’on écoute pour passer le temps. C’est plus profond que ça. Surtout si on est touché par la grâce d’Elvis » (Jean-Claude) in Terrain n°37 *.

La voix d’Elvis ne suscite pas seulement des émotions intenses chez ses fans; elle les aide à affronter un quotidien parfois difficile, les apaise, les dynamise, les régénère. Cette voix constitue un refuge, apporte la joie, le bonheur et l’espoir d’un monde meilleur : elle permet de se sentir vivant.

Quelle est l’origine des émotions musicales ? Qu’est ce qui nous touche, comment et pourquoi ? Comment un simple morceau peut-il avoir un tel impact sur notre vie ?

Cette année, la Fête de la Musique rend un hommage appuyé à la musique pop qui a durablement marqué notre culture musicale d’aujourd’hui. Elle incarne la plus importante transformation de la musique populaire depuis l’apparition du jazz et l’un des phénomènes culturel et social de notre époque.

Pour en savoir plus :

Un livre :
Rap, techno, électro… Le musicien entre travail artistique et critique sociale, Morgan Jouvenet.

• Des articles :
* « La voix d’Elvis… », Gabriel Segré, Terrain, n° 37, Musique et émotion (texte intégral).
« Transmettre l’amour du chant ? Cris, éloquence et complaintes dans une famille ordinaire de Mongolie rurale », Laurent Legrain, Terrain n° 55, Transmettre
« Voir la musique »
Madeleine Leclair, Terrain n° 53, Voir la musique.
« Voir écouter. Pour une iconographie de l’auditeur »
Philippe Junod , Terrain n° 53, Voir la musique.
« À l’écoute de Paul Klee. Les choses sont-elles (aussi) corps de violons ? » Annie Paradis, Terrain n° 53, Voir la musique.
« Sons et couleurs. Des noces inachevées » Patrick Crispini, Terrain n° 53, Voir la musique.
« L’improvisation musicale et l’ordinateur. Transcrire la musique à l’ère de l’image animée » Marc Chemillier, Terrain n° 53, Voir la musique.
« Musiques, mouvements, couleurs dans la performance musicale andine. Exemples boliviens » Rosalía Martínez, Terrain n° 53, Voir la musique.
« Musique mécanique et temple hindou. Histoire controversée d’un dispositif visuel et sonore » Christine Guillebaud, Terrain n° 53, Voir la musique.
« Quand la musique donne à voir. La représentation de la montagne dans les chants des initiées itcha (Bénin)  » Madeleine Leclair, Terrain n° 53, Voir la musique.
« Musiques, mouvements, couleurs dans la performance musicale andine. Exemples boliviens », Rosalia Martinez, Terrain n° 53, Voir la musique.
« « Emportés par le mix ». Les DJ et le travail de l’émotion » Morgan Jouvenet, Terrain n° 37, Musique et émotion (texte intégral).
« « Chanter l’amour ». Musique, fierté et pouvoir »
Denis-Constant Martin, Terrain n° 37, Musique et émotion (texte intégral).

Sites et Blogs :
Ethnographier les phénomènes sonores, le portail d’ethnomusicologie, la fête de la musique 2012, deux blogs sur Elvis Presley : elviscollection et skyrock.

A faire :
La fête de la musique 2012.


Vous aimerez aussi...