Shoah : Inauguration d’un mémorial dédié aux Roms à Berlin

” Pendant des années après la seconde guerre mondiale, beaucoup de tsiganes, victimes du nazisme militèrent pour la reconnaissance des torts subis. Pour la plupart, l’entreprise fut vaine. Tous découvrirent, à leur grande humiliation, que les préjugés qui les avaient envoyé en camp de concentration étaient toujours fort vivaces et bénéficiaient même d’une nouvelle légitimité.” Michel Stewart in Terrain n°54.
Plus de 65 ans après l’Holocauste, et après des années de déni du génocide tsigane, le mémorial aux Roms victimes du nazisme a été inauguré la semaine dernière à Berlin par la chancelière allemande Angela Merkel. Près de 500.000 Sinti et Roms d’Europe ont été assassinés sous le IIIème Reich, selon des estimations officielles. Situé face au Parlement, ce mémorial est constitué d’un puits avec au centre une stèle sur laquelle repose chaque jour une fleur fraîchement cueillie.

Pour en savoir plus :

Mémorial aux Roms victimes de l’Holocauste.

Des articles :
*« Une catastrophe invisible. La Shoah des Tsiganes », Michael Stewart, Terrain n° 54, Catastrophes.
« Obstacle aux recherches sur les camps de la mort. Une pensée scientifique prise entre l’insignifiance et l’offense », Terrain n° 42, Homme/Femme.

Sites et blog :
Mémoire de la Shoah, l’Holocauste et les Nations Unies, Fondation pour la mémoire de la Shoah, l’article du Monde, l’article de Libération, Urba-Rom, la revue Études Tsiganes.

A voir :
Le mémorial de la Shoah à Paris, mémorial de l’Holocauste à Berlin.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet
This entry was posted in Génocide and tagged , , . Bookmark the permalink.