Savoir-faire et pouvoir transmettre

" Savoir, savoir-faire, objets et gestes techniques sont un patrimoine à protéger. Au XVIIe siècle, Leibniz, annonçant les encyclopédistes, perçoit toute la valeur de ces gestes.
« Il n'y a point d'art mécanique si petit et si méprisable, qui ne puisse fournir quelques observations ou considérations remarquables et toutes les professions ou vocations ont certaines adresses ingénieuses dont il n'est pas aisé de s'aviser et qui néanmoins peuvent servir à des conséquences bien plus élevées » Leibniz, 1890.
[…] Savoir sentir, savoir entendre... le savoir-faire réside aussi dans un savoir-voir. Dans la halle où l'on souffle le verre c'est la couleur de la matière en fusion qui permet au « cueilleur » d'en estimer la température. Le plus souvent, le savoir-faire mobilise l'ensemble des sens. C'est par exemple le distillateur d'eau-de-vie qui doit recourir à « toute une palette de critères mettant en jeu les perceptions visuelles et auditives qui lui permettent de diagnostiquer un bon ou un mauvais déroulement de la distillation ». C'est le typographe dont le savoir-faire réside dans toute une série de gestes difficilement décelables car situés au niveau de « l'épiderme et des nerfs sensitifs... doigts passés sur la ligne composée pour apprécier sa tension... appréciation à la main du poids du plomb qui permet d'identifier le corps d'un caractère ». C'est le faïencier qui doit être en mesure de s'arranger avec son propre corps, savoir régler le jeu des postures et des mouvements, « régulation qui peu à peu devient une seconde nature indicible » […] Indissociable de l'ensemble des systèmes de connaissances et de comportements auquel il est incorporé, le savoir-faire ne se transmet pas seul. L'apprentissage du savoir-faire est avant tout celui d'un « savoir-vivre » ; « il transmet tout à la fois : savoirs efficaces, sens et identité » "* Denis Chevalier in Terrain n°16.

Pour en savoir plus :

• Des livres : 
Savoir faire et pouvoir transmettreTransmission et apprentissage des savoir-faire et des techniques.
 Sous la direction de Denis Chevalier. 
La transmission des savoirs
. Geneviève Delbos et Paul Jorion.

• Des articles :
*« Des savoirs efficaces », Denis Chevallier, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
« La cité aromatique. Culture, techniques et savoir-faire dans les industries de la parfumerie grassoise »Paul Rasse, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
« Cloches, grelots et sonnailles. Elaboration et représentation du sonore », Pierre Laurence, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
« La volaille de Bresse : un "objet parfait" », Sandra Frossard-Urbano, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
« Savoir-faire, savoir-mesurer. La conserverie nantaise », Phanette (de) Bonnault-Cornu et Roger Cornu, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
« Travailler le vison. Les fourreurs "français" et "grecs" »Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
« Être ouvrier de la Navale à Marseille. Technique(s), vice et métier », Jean-Louis Tornatore, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).
 « Les savoir-faire : une très longue histoire », Jacques PelegrinTerrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).

• Sites et Blogs : 
Les maîtres d'art, fédération patrimoine-environnement.

• A faire :
Salon international du patrimoine culturel, du 8 au 11 novembre au Carrousel du Louvre.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet
This entry was posted in Savoir-faire and tagged , , . Bookmark the permalink.