28 avril : Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail

« " Ici, je rentre, là, c’est la routine, je marche, je pointe, on ne sait pas ce qu’on fabrique ", dit l’ouvrier au labeur du quotidien. [...] Nous voici au seuil d’un atelier du nucléaire dans lequel la vaste machinerie disciplinaire du travail semble au premier abord ne laisser échapper aucune forme d’autonomie. Il suffit pourtant de se laisser peu à peu emporter dans le cours ordinaire de la vie usinière pour découvrir la face cachée du quotidien du travail : celle des négociations incessantes dans l’appropriation de l’espace de travail ou encore celle de la sécession imaginaire venant combler l’absence d’horizon dans la routine productive. Les ouvriers sont incorporés à d’immenses lignes de fabrication traversant les différents ateliers : Chimie, Presses, Assemblage, Usinage…[...] L’usine nucléaire exige de la stabilité, du secret, de la régularité : elle fixe l’ouvrier à l’usine, le spécialise dans sa tâche pour une activité qui n’appartient à aucune tradition et pour laquelle les ingénieurs ont le monopole de la qualification. [...] Les " durs " de l’atelier Presses, tout particulièrement les ouvriers spécialisés, allient le face-à-face « fort en gueule » et la compétition entre pairs. Dans la revanche ou dans la galéjade, on se bat contre " la durée, la routine, l’activité prévisible ". »* Pascale Trompette in Terrain n°39.
Le nucléaire, la mine, les chaînes automobiles...
Le bruit, la chaleur, l'identification des tâches, les risques quotidiens...
Qu'est ce que le travail à l'usine ? Quels sont les mécanismes de défense individuels ou collectifs qui permettent à chacun d'organiser sa distance par rapport à l'univers du travail ? Quelles sont les manières de vivre au travail ? Et comment rendre le travail vivable ?

Pour en savoir plus :

En montage, Baldomero, 1992

En montage, Baldomero, 1992

Des articles :
"Le charme discret des entreprises. L’ethnologie en milieu industriel", Nicolas Flamant et Monique Jeudy-Ballini. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
"« Et il paraît qu’ils ne sont pas tous sourds ? » Le travail comme exploit et résistance au quotidien", Monique Jeudy-Ballini. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
"La pause casse-croûte. Quand les chaînes s’arrêtent à Peugeot-Sochaux", Nicolas Hatzfeld. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
* "« Un rayon de soleil dans l’atelier… ». Le quotidien du travail dans une usine nucléaire", Pascale Trompette. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
"« Tout ce qui ferait fuir un âne… » L’amour du métier chez les électriciens du bâtiment", Philippe Erikson. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
"24 heures sur 24 à la mine. Porion et ingénieur : le travail comme art de vivre", Catherine Roth. Terrain n°39, Travailler à l’usine. "Ceux du « chaud », ceux du « froid ». Fabriquer des outils à Sheffield", Mao Mollona. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
"« On ne sait plus qui est le chef. » Travailler et diriger dans l’industrie spatiale", Nicolas Flamant. Terrain n°39, Travailler à l’usine.
"Du bagne des champs aux riantes usines. Le travail dans une entreprise sidérurgique indienne", Jonathan P. Parry. Terrain n°39, Travailler à l’usine.

Sites et Blogs :
Juri-travail, journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail, Organisation Internationale du Travail.


Imprimer ce billet Imprimer ce billet
This entry was posted in Travail and tagged , , , . Bookmark the permalink.