En pays kanak

« L’existence de la civilisation kanak a été révélée au monde occidental le 5 septembre 1774, lorsque les habitants de la Nouvelle-Calédonie découvrirent et accueillirent fort aimablement le capitaine Cook et son équipage. Moins d’un siècle plus tard, en 1853, la France du second empire s’empara manu militari de l’archipel calédonien. Les Mélanésiens de la Grande Terre et des îles Loyauté devinrent alors des « indigènes », personnages d’autant plus gênants et problématiques que les agents de la colonisation voulurent s’emparer de leurs terres et de leurs âmes. »* Alban Bensa & Isabelle Leblic.
« Nous ne voulons pas créer un parti, car un parti créerait des divisions dans les tribus, car il n’y aurait pas un seul coeur. Nous n’avons pas honte d’être Noirs et nous voulons relever notre pays, afin que nous soyons des hommes de plus en plus développés et que nous puissions vivre dans le calme, la liberté et le travail. […] Nous avons besoin de vivre dans l’amour mutuel et dans l’entraide et nous voulons vivre dans la vérité. » Introduction au document Pensée de base de l’AICLF (Association des Indigènes Calédoniens et Loyaltiens Français), publié le 10 janvier 1947.
Territoire d’outre-mer depuis 1946, la Nouvelle-Calédonie a connu entre 1984 et 1988 des évènements marquants dont la prise d’otage de 30 gendarmes par un groupe d’indépendantistes kanak en 1988. Un processus d’autonomisation est engagé depuis, avec la signature des accords de Matignon en 1988 et des accords de Nouméa en 1998. Forts de l’histoire plus que millénaire de leur changements sociaux, meurtris mais enrichis par l’expérience de la colonisation, les Kanak n’ont cessé d’inventer des solutions aux problèmes soulevés par les mutations, imposées ou choisies.

 

Pour en savoir plus :affiche_kanak_bd

Un livre :
* En pays kanak. Ethnologie, linguistique, histoire, archéologie de la Nouvelle-Calédonie. Sous la direction de Alban Bensa & Isabelle Leblic

Un article :
« La société kanak est-elle soluble dans l’argent ? », Alban Bensa et Jean Freyss,  Terrain n° 23, Les usages de l’argent (texte intégral).

Sites et blog :
Centre de recherche sur l’Océanie, Centre Culturel Tjibaou, Groupe de recherche sur les enjeux sociaux en Nouvelle-CalédonieSolidarité Kanaky, mouvement Union Calédonienne.

• A voir :
Kanak, l’Art est une parole, au Musée du Quai Branly du 15 octobre 2013 au 26 janvier 2014.


Vous aimerez aussi...