Zoonoses : de l’animal à l’homme

« La lutte contre les « maladies infectieuses émergentes », comme la grippe aviaire ou la maladie de la vache folle, oblige à se tenir au lieu où de nouveaux agents infectieux franchissent la barrière des espèces. Une telle frontière naturelle ne peut faire l’objet d’une élaboration scientifique et politique que si elle est mise en rapport avec d’autres frontières : au niveau scientifique entre des médecins et des vétérinaires ; au niveau gouvernemental entre le Département de la santé et celui de l’agriculture ; au niveau international, entre des instances en charge de la santé humaine (comme l’Organisation mondiale de la santé, oms) et d’autres en charge de la santé animale (comme l’Organisation mondiale de la santé animale, oie). Si les rapports entre ces instances prennent apparemment la forme du conflit, opposant le principe de précaution à l’égard des humains aux questions économiques soulevées par l’élevage des animaux, la prise en charge des maladies infectieuses émergentes aux frontières du vivant produit de nouvelles formes de collaboration, dans des réseaux qui élargissent la définition des entités naturelles pertinentes pour l’action politique. […] Quelle conception de la nature est produite par un tel dispositif serrant le vivant au plus près des frontières entre espèces ? En quoi la catastrophe de la grippe aviaire en 1997 à Hong Kong a-t-elle transformé durablement le travail biopolitique des sciences de la nature ? […] Quelles formes d’analyse politique, de réflexion morale et de pratiques technoscientifiques sont mobilisées par les acteurs (scientifiques, politiciens et planificateurs) dans la modélisation et la mise en opération de quelque chose appelé biosécurité ? »  Frédéric Keck in Terrain n°54*

Pour en savoir plus :

Abattage de volailles à Hong Kong

Abattage de volailles à Hong Kong

Des articles :
*« Une sentinelle sanitaire aux frontières du vivant. Les experts de la grippe aviaire à Hong-Kong« , Frédéric Keck, Terrain n°54, Catastrophes (texte intégral).
« Les oiseaux de l’infortune et la géographie sanitaire : La Dombes et la grippe aviaire », Vanessa Manceron, Terrain n° 51, Religion et Politique (texte intégral).

 

Sites et Blogs :
Zoonoses

A faire :
« Anthopologie des zoonose », colloque au Collège de France les 26 et 27 février 2015.


Vous aimerez aussi...