Echos

Le Monde du 25 avril 2014 à propos du numéro 62 de Terrain, « les morts utiles »

Terrain 62_couv_web« Tout frais défunt qui, faute de croyance, serait privé de l’espoir d’une résurrection peut se consoler. L’étonnant et passionnant numéro 62, de la revue semestrielle d’ethnologie Terrain lui offre une source d’inspiration, pour ne pas, malgré tout, s’éteindre tout à fait. Coordonné par l’ethnologue et philosophe Vinciane Despret, il est consacré aux « morts utiles », à « ces prolongation de carrières » qui permettent à certains d’entre nous d’exercer outre-tombe une influence (bénéfique) sur les vivants. A travers, bien sûr, les dons d’organes, mais aussi le transport d’objets jusqu’au pays des morts ou la protection des liens familiaux… Il peut même arriver aux morts d’être aussi « utilitaires » qu’utiles – la version mercantile des rites assure en effet un joli profit à ceux qui savent vivre « sur le dos des morts », comme le rappelle la contribution de l’historien Guillaume Cuchet à propos du purgatoire. De l’art de transformer la poussière en or. » Julie Clarini in Le Monde, 25 avril 2014.

Sur le site prospective-numérique

Coup de projecteur: Questions de société, le regard des ethnologues
« Les ethnologues doivent apporter leur contribution au débat public en mettant leurs travaux scientifiques, fondés sur l’enquête de terrain et la tradition anthropologique, en lien avec l’actualité. C’est ce que fait avec bonheur le nouveau site de la revue Terrain, revue française d’ethnologie centrée sur l’Europe, créée en 1983 par la Mission du patrimoine ethnologique, éditée par le Ministère de la Culture et la Maison des Sciences de l’Homme de Paris. »

Sur le blog de Nathalie Kosciusko-Morizet

Pourquoi j’aime les ethnologues
« … J’utilise leurs travaux, l’acuité de leur regard, leur impertinence, leurs découvertes. Et je vous invite à les partager avec ce blog merveilleux de la revue Terrain, la revue des ethnologues spécialisés sur l’Europe, qui fait le travail de diffusion, de vulgarisation, de mise en lien avec l’actualité, que toute discipline scientifique, que toute revue scientifique digne de ce nom devrait faire également, si elle en avait les moyens. Allez le visiter, cela en vaut la peine. »

Sur le blog « Les aspects concrets de la thèse »

« Les ethnologues étudient aussi nos sociétés, permettant d’en expliquer les spécificités, les pratiques, les croyances. Leur regard nous permet de mieux comprendre l’actualité et la façon dont nous vivons. »
La revue Terrain possède désormais son blog : Questions de société : le regard des ethnologues.
De courts articles sur des thématiques très variées y sont proposés, enrichis de références bibliographiques complémentaires, de documents, d ‘autres articles en ligne et d’événements associés (expositions, etc).
Vous y trouverez également des liens sur les portails et réseaux en anthropologie, diverses revues scientifiques, associations et autres blogs.