La viande, vous aimez ?

“L’homme peut désormais savourer son prochain
le prochain bien rôti fait un régal humain
mais il faut bien les tuer les autruis comestibles”

R. Queneau, Petite Cosmologie portative, VI, 39-41.

Il y a deux types de mangeurs de viandes : ceux qui reconnaissent l’animal dans la viande consommée, ou  zoophages, et ceux qui nient l’animal, les sarcophages ! On peut les distinguer très facilement, les sarcophages étant caractérisés par le dégoût pour les abats. Pourquoi cette négation ? La sensation de manger son semblable ? La peur de la mise à  mort ? Le souci du bien-être des animaux ? Il est très intéressant de noter les remaniements du langage pour rendre la viande plus digeste : les rognons blancs (testicules), le ris (thymus), les animelles (testicules ou moelle selon les cas), les amourettes (moelle épinière)…

Pour en savoir plus :

Lady Gaga et sa robe de viande aux MTV music awards

Un livre :
Le sang et la chair. Les abattoirs des pays de l’Adour, Noëlie Vialles.

Un article :
« La viande ou la bête », Noëlie Vialles, Terrain, n° 10, “Des hommes et des bêtes” (texte intégral).

Sites et Blogs :
Qu’est ce que les abats ?, conseils de cuisson, pour cuisiner le boeuf en musique et une expo “Carne” à Paris.


Vous aimerez aussi...