Paysages

“Paysages paisibles ou désolés.
Paysage de la route de la vie plutôt que de la surface de la terre.
Paysage du Temps qui coule lentement, presque immobile et parfois presque en arrière.
Paysages des lambeaux, des nerfs lacérés, des “saudades”.
Paysages pour couvrir les plaies, l’acier,  l’éclat, le mal, l’époque, la corde au cou, la mobilisation.
Paysages pour abolir les cris.
Paysages comme on se tire un drap sur la tête.”
L’espace du dedans.
Henri Michaux.

« Ce sont nos enfants qui nous ont amenés à voir différemment » ; « ce sont nos amis, qui habitent dans les villes voisines, qui nous ont fait remarquer qu’on habitait un endroit magnifique, ils se croyaient en vacances ici. » Martine Bergues in Terrain n°18.

Pour en savoir plus :

page entree pour flyer• Des livres :
Paysage au pluriel. Pour une approche ethnologique des paysages. Sous la direction de Claudie Voisenat et Patrice Notteghem.
Campagnes de tous nos désirs. Patrimoines et nouveaux usages sociaux
.
Sous la direction de Michel Rautenberg, André Micoud, Laurence Bérard et Philippe Marchenay.

Des articles :
« Un ethnologue dans les parcs », Didier Bouillon, Terrain n° 1, Les savoirs naturalistes populaires (texte intégral).
« A propos de paysages : compte rendu d’une réflexion collective »
, Claudie Voisenat, Terrain n° 18, Le corps en morceaux (texte intégral).
« Pays et paysages au marais Vernier (Eure) »
, Martine Bergues, Terrain n° 18, Le corps en morceaux (texte intégral).

Sites et Blogs :
Les archives du sensible : une autre façon d’explorer un territoire, Comité des parcs et jardins de France, portail du jardin et du paysage, l’aménagement paysager, une interview de Martine Bergues.


Vous aimerez aussi...