Coupe du monde de rugby

« De frais et musculeux jeunes gens se livraient à un rite curieux dont le sens évidemment nuptial ne m’a pas échappé. Ils se rassemblaient en grappe et aussitôt chacun enfonçait sa tête entre les fesses de celui qui le précédait et cela de toutes ses forces, agrippé des deux bras à ses voisins, tellement que ce nid de mâles ondulait et chancelait sous la poussée d’une cohue de cuisses arc-boutées. Finalement un gros œuf pondu au cœur du nid roula entre les jambes des mâles qui se dispersèrent pour se le disputer. » Tournier in « Les météores », 1986.
Les commentateurs utilisent fréquemment cette image de l’enfantement du ballon, en parlant de « pénétration », de « travail de poussée » en mêlée, puis de « l’œuf » qui en sort. L’association ballon-enfant peut paraître paradoxale concernant un sport, viril par excellence. Quelle est la place des femmes dans ce monde ? Ne peuvent-elles être que « maman » ou « putain » ? L’expansion du rugby féminin remettra-t-elle en cause l’édifice symbolique de ce qui constitue une véritable initiation masculine ?

Pour en savoir plus :

Photo J.-J. Saubi

Des livres :
Être rugby. Jeux du masculin et du féminin. Anne Saouter.
•Des articles :
De quoi parlent les sports ? Christian Bromberger, Terrain n°25, Des sports (Texte intégral).
La maman et la putain. Les hommes, les femmes et le rugby, Anne Saouter Terrain n°25, Des sports (Texte intégral).
•Sites et Blogs :
Sur le rugby, le blog rugby, la fédération française de rugby.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search