Pina

« Pina », un documentaire-hommage à une très grande dame de la danse, en 3D, par le génial Wim Wenders est sur les écrans.

« La danse, parce qu’elle se nourrit d' »expériences de vie réelle », ainsi que la chorégraphe le souligne, ne serait pas un langage mais « le seul vrai langage » susceptible de toucher au plus vrai, au plus profond. […] Le Tanztheater se propose comme un moyen inédit  de « communiquer la réalité dont le corps fait l’expérience » avec pour corollaire le désir d’y échapper, l’ouverture d' »un espace du rêve ».[…] Ainsi entendu, le premier acte chorégraphique serait « de donner aux gens de l’espace » à l’intérieur d’un lieu clos : « J’essaie de savoir où ont lieu mes sentiments », disait Pina Bausch.

Pour en savoir plus :

Des articles :
« A propos de Café Müller. Une pièce de Pina Bausch», Claudine Vassas, Terrain, n°49, Toucher.
« Le corps dérobé»
, Alain Mons. Terrain, n°35, Danser (texte intégral).

Sites et Blogs :
Le site de Pina Bausch, un blog sur la danse contemporaine.

A voir :
« Pina » de Wim Wenders, « Les rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch » de Anne Linsel et Rainer Hoffmann.


Vous aimerez aussi...