Pina

“Pina”, un documentaire-hommage à une très grande dame de la danse, en 3D, par le génial Wim Wenders est sur les écrans.

“La danse, parce qu’elle se nourrit d'”expériences de vie réelle”, ainsi que la chorégraphe le souligne, ne serait pas un langage mais “le seul vrai langage” susceptible de toucher au plus vrai, au plus profond. […] Le Tanztheater se propose comme un moyen inédit  de “communiquer la réalité dont le corps fait l’expérience” avec pour corollaire le désir d’y échapper, l’ouverture d'”un espace du rêve”.[…] Ainsi entendu, le premier acte chorégraphique serait “de donner aux gens de l’espace” à l’intérieur d’un lieu clos : “J’essaie de savoir où ont lieu mes sentiments”, disait Pina Bausch.

Pour en savoir plus :

Des articles :
« A propos de Café Müller. Une pièce de Pina Bausch», Claudine Vassas, Terrain, n°49, Toucher.
« Le corps dérobé»
, Alain Mons. Terrain, n°35, Danser (texte intégral).

Sites et Blogs :
Le site de Pina Bausch, un blog sur la danse contemporaine.

A voir :
“Pina” de Wim Wenders, “Les rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch” de Anne Linsel et Rainer Hoffmann.


Vous aimerez aussi...