Le marché de la poésie

Même si la forme est prédominante en poésie, l’art poétique n’est pas toujours un art intemporel, désincarné et détaché du réel. Officielle, révolutionnaire, protestataire ou partisane, la poésie peut aussi jouer un rôle social et politique au sein de la cité.

« Le chant des fauves qui avançent
Préserve de la solitude et encourage
Ceci est une mise en garde
Au Mali et au Niger, là-bas
Et à ceux qui habitent le ténéré
Ignorants, qui se prélassent à l’ombre
Ils courent un risque. Qu’ils le sachent !
Depuis votre naissance, vous êtes entravés !
Vous figez comme le beurre
Vous dormez comme la caillebotte
Ténéré, voici notre message
Nous viendrons te faire de l’ombre
Je te protègerai de mon sang
Qui ne se vend ni ne s’achète »*
Tinariwen pièce 26, Libye, 1986. Extraite de ‘Le Chant des Fauves’, Poésies chantées de la résistance touarègue. Traduction Nadia Belalimat.

Pour en savoir plus :

Détail dune page du livre demblèmes

• Des articles :

« « Solitaire et solidaire ». Entretien avec Edouard Glissant », Philippe Artières, Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).
« Poésie officielle, poésie partisane pendant les guerres de Religion »,
Tatiana Debbagi Baranova, Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).
« Les prêtres de la langue ». Poésie, nation et politique en Serbie », Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).
« « Une politique qui vole sur les ailes de la poésie ». Pratiques politico-poétiques au sein de Ligue du Nord », Martina Avanza, Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).
« Poésie idéologique et espace de liberté en Roumanie »
, Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).
« Révolutionnaire ou nationaliste ? La poésie occitane après 1968 »
, Philippe Martel, Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).
*« Qui sait danser sur cette chanson, nous lui donnerons la cadence. Musique, poésie et politique chez les Touaregs »
, Nadia Belalimat, Terrain n° 41, Poésie et politique (texte intégral).

• Sites et Blogs :
La poésie engagée, l’honneur des poètes, texte de Georges pompidou.

• A faire :
Le marché de la poésie du 27 au 30 mai, place Saint-Sulpice à Paris.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.