Samedi 1er octobre : Nuit blanche 2011

“Chaque Nuit Blanche entreprend une exploration différente des richesses de la capitale, de son patrimoine, de ses lieux culturels, dynamiques et ouverts, de ses rues, des quartiers. Les artistes nous donnent ainsi un éclairage particulier sur le monde tel qu’il est et la ville telle qu’elle va, et notamment cette année, sur notre rapport au temps, bousculé, accéléré ou suspendu, comme lors de cette nuit particulière.” B. Delanoë, Maire de Paris
C’est aussi l’occasion de s’interroger sur ce que signifie “mettre en exposition”. Les modes de présentation des œuvres ont-ils un impact sur l’effet produit ? Une œuvre est-elle perçue de la même façon dans un musée, dans un festival ou dans la rue ? Et comment l’art contemporain utilise-t-il ces différents espaces pour se mettre en scène ?

Pour en savoir plus :

Un article :
« Que signifie mettre en exposition ? A propos de Destination Culture de Barbara Kirshenblatt-Gimblett », Nélia Dias, Terrain, n°34, “Les animaux pensent-ils ?
“Art contemporain et fabrication de l’inauthentique”, Nathalie Heinich, Terrain, n° 33, “Authentique ?” (texte intégral).

Sites et Blogs :
Le programme de la nuit blanche, pour les amateurs d’art contemporain, art contemporain.com et la paddythèque.


Vous aimerez aussi...