Le regard sourd

«L’expression de ses yeux incitait à penser qu’il avait entendu des choses que personne n’avait jamais entendues avant lui, qu’il savait des choses que personne n’avait encore jamais devinées». Ainsi est décrit John Singer, héros sourd-muet de Le Cœur est un chasseur solitaire de Carson McCullers.
Il y a quelques jours, se déroulait la journée mondiale des sourds. Son but est de sensibiliser la population à la reconnaissance de la culture sourde et de la langue des signes pour contrer les idées reçues. Il n’y a nul prodige dans les capacités qu’ont les sourds à utiliser leurs yeux. Simplement, ils sont experts dans l’art de décoder les plus subtils indices visuels, y compris ceux que nous émettons involontairement par notre regard, nos gestes et nos attitudes. Et chez eux, le regard n’est pas utilisé seulement comme récepteur, mais également comme émetteur d’informations d’une extrême finesse : Il fait partie intégrante du langage.

Pour en savoir plus :

Un livre :
Les sourds c’est comme ça. Yves Delaporte.

Des articles :
« Le regard sourd. « Comme un fil tendu entre deux visages » ». Yves Delaporte, Terrain, n°30, Le regard (texte intégral).

Sites et Blogs :
Le portail d’information sur les sourds, le site d’information pour les sourds, un peu d’histoire, l’association MAINS


Vous aimerez aussi...