La riposte du sauvage

L’exposition “Exhibitions” au musée du Quai Branly met en lumière la représentation et l’exhibition du “sauvage” par l’homme blanc colonisateur. A l’inverse, quels sont les moyens cognitifs, les images et les symboles mis en œuvre par telle ou telle société « primitive » confrontée à la présence des Européens, pour se représenter l’étranger ? De quelles ressources intellectuelles et imaginaires disposent-elles pour penser l’altérité, et quels sont les outils disponibles, et utilisés, pour la donner à voir ?
Dans « Orphée noir », texte d’introduction à Anthropologie de la nouvelle poésie nègre et malgache, publiée par Léopold Sédar Senghor en 1948, Sartre décrit d’une façon saisissante la mise à nu de l’homme blanc, le regard dévastateur jeté par le colonisé sur le colonisateur : « Voici des hommes debout qui nous regardent et je vous souhaite de ressentir comme moi le saisissement d’être vus. Car le Blanc a joui trois mille ans du privilège de voir sans qu’on le voie ; il était regard pur, la lumière de ses yeux tirait toute chose de l’ombre natale. […] Aujourd’hui ces hommes noirs nous regardent et notre regard rentre dans nos yeux. […] Dès lors, c’en est fini de l’homme blanc comme mesure de toute chose, « blanc comme le jour, blanc comme la vérité », dont le regard « dévoilait l’essence secrète et blanche des êtres ». Jean-Paul Sartre in “Orphée noir”, 1949*.

Pour en savoir plus :

Masque de danse de la société "gélédé" en bois naturel

Des articles :
* “Julius Lips et la riposte du sauvage. L’homme blanc vu par les indigènes” Pierre Centlivres, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme.« Solitaire et solidaire » Entretien avec Edouard Glissant », Philippe Artières, Terrain, n°41 – Poésie et politique (texte intégral).
“Miroirs du colonialisme” Gérard Lenclud, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme (texte intégral).
“Quand la mémoire resurgit. La rébellion de 1947 et la représentation de l’État contemporain à Madagascar”, Jennifer Cole, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme (texte intégral).
“Charles de Foucauld face aux Touaregs. Rencontre et malentendu”, Dominique Casajus, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme (texte intégral).
“« Il a tué les chefs et les hommes. » L’anthropologie, la colonisation et le changement social en Nouvelle-Calédonie”, Michel Naepels, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme (texte intégral).
“« Merci à vous, les Blancs, de nous avoir libérés ! » Le cas des Dìì de l’Adamaoua (Nord-Cameroun)”, Jean-Claude Muller, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme.
“Au nom des « vrais Africains ». Les élites scolarisées de l’Afrique coloniale face à l’anthropologie (1930-1950)”, Benoît de L’Estoile, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme (texte intégral).
“La psychanalyse au secours du colonialisme. À propos d’un ouvrage d’Octave Mannoni”, Maurice Bloch, Terrain n°28, Miroirs du colonialisme (texte intégral).

Sites et Blogs :
Education contre le racisme, études coloniales, le site africultures, sur Edouard Glissant.

A voir :
“Exhibitions : l’invention du sauvage” au musée du Quai Branly, le formidable documentaire de Resnais et Marker “Les statues meurent aussi”.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search