Les chats du Père-Lachaise

Une des curiosités inédites du Père-Lachaise, ce sont ses chats : il en abrite environ trois cents, soit une densité approximative de 14 chats par hectare !
Quelles sont les personnes qui, en toutes saisons et par tous les temps, poursuivent obstinément le labeur ingrat de subvenir à l’entretien de cette colonie ? Elles sont une trentaine, très majoritairement des femmes d’un certain âge, que l’on peut répartir en trois groupes : celles qui viennent régulièrement assurer la subsistance du plus grand nombre et qui sont qualifiées de “mémés à chat”, celle qui viennent de façon occasionnelle, enfin quelques militantes actives d’associations de défense des animaux. Quelles sont les relations, souvent conflictuelles, entre ces différents groupes et au sein de chaque groupe ? Comment se gèrent les rivalités et les désaccords concernant le bien-être des chats (stérilisation, type d’alimentation…) ? Comment s’effectue la division du territoire ? Enfin quelle est la relation entre l’homme et l’animal, dans ce contexte très particulier ?

Pour en savoir plus :

• Un article :
« Les chats du Père-Lachaise. Contribution à l’ethnozoologie urbaine », Yves Delaporte, Terrain n° 10, Des hommes et des bêtes(texte intégral).

• Sites et Blogs :
Le site du Père Lachaise, chats errants.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search