Patrimoine en péril

La ville de Tombouctou et le Tombeau des Askia, aux mains des islamistes depuis fin mars, ont été intégrés par l’UNESCO à la liste du patrimoine mondial en péril, alertant ainsi la communauté internationale sur les dangers qui pèsent sur cette ville mythique du nord du Mali. Cette liste a été conçue pour “informer la communauté internationale” des menaces qui pèsent sur les sites inscrits et “pour encourager des mesures correctives”. Les violences faites aux mausolées sont des violences symboliques. Des violences faites à la mémoire, à la tradition, à l’histoire et à l’avenir. “Le lieu n’a d’autre valeur d’usage que celle induite par sa signification : il est entièrement déterminé par sa pédagogie, alors toujours inquiète. Il est le monument : ce qui doit porter en mémoire et transmettre”  Jean-Louis Tornatore in Terrain n°55 *.

Pour en savoir plus :

Le tombeau des Askia

Des articles :
« Perdre l’esprit du lieu. Les politiques de l’Unesco à Luang Prabang (rdp Lao) », David Berliner, Terrain n°55, Transmettre.
* “L’Esprit de patrimoine”
. Jean-Louis Tornatore, Terrain, n°55, Transmettre.

Sites et Blogs :
La liste du patrimoine mondial en périlpatrimoine mondial et crimes de guerre par David Berliner, la convention du patrimoine mondial, le réseau des chercheurs sur les patrimonialisations, la fondation du patrimoine, le blog cestnotrehistoire, patrimoineenblog,


Vous aimerez aussi...