Compagnons et compagnonnage

La belle ouvrage, le Tour de France, le secret… tout l’imaginaire du compagnonnage tient dans quelques pratiques et quelques symboles qui ont focalisé l’attention, épaississant un « mystère » compagnonnique.
« « Etre compagnon […], c’est avoir reçu une formation différente, plus complète, à la fois technique, philosophique et humaine », lit-on sur la page d’accueil du site de la Fédération. Nombreux sont ceux qui partent chez les compagnons pour y quérir l’excellence dans le métier. » Nicolas Adell-Gombert in Des hommes de Devoir.
Qu’est-ce qu’être compagnon? Comment le devenir? Et le rester? Quelles voies doivent-ils emprunter pour concilier identité de métier, identité de compagnon et, enfin, identité d’homme viril ?

Pour en savoir plus :

Affiche-Regle-et-Compas-2-500 • Des livres :
Des hommes de Devoirs. Les compagnons du Tour de France (XVIIIe-XXe siècle). Nicolas Adell-Gombert. Savoir faire et pouvoir transmettre. Transmission et apprentissage des savoir-faire et des techniques. Sous la direction de Denis Chevalier.
La transmission des savoirs. Geneviève Delbos et Paul Jorion.

Des articles :
« Des savoirs efficaces », Denis Chevallier, Terrain n°16, Savoir-faire (texte intégral).

 

Sites et Blogs :
Compagnons et compagnonnage, Compagnons du devoir, Compagnons des devoirs unis, Compagnons du Tour de France.

• A faire :
Exposition « La règle et le compas » au musée de la Franc-Maçonnerie, Paris, jusqu’au 12 octobre 2013. « Les bonnes notes des Compagnons du Tour de France » au musée du compagnonnage à Toulouse, jusqu’au 31 juillet.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 14 avril 2013

    […] Terrain vient de publier un billet sur « Compagnons et compagnonnage » : http://blogterrain.hypotheses.org/5911 La revue Terrain est une revue d’anthropologie centrée sur l’Europe, éditée par le […]