Stand-up !

Jamel, Eric et Ramzy, Smaïn, Omar et Fred… L’humour issu des minorités « ethnoraciales » a connu un essor remarquable en France depuis 1990, notamment par le biais de programmes courts diffusés à la télévision. Divisé en deux mouvements, celui des années 1990 marqué par un humour d’autodérision et celui des années 2000 marqué par le genre stand-up, cet humour use de ressorts humoristiques relativement homogènes : basé sur le récit de soi, il prend pour matière du rire les stéréotypes et en signale les mécanismes réducteurs. Mais il montre une évolution thématique. S’il s’attache d’abord à revisiter la figure du garçon de banlieue à partir d’une position en marge des cadres dominants, il se tourne à partir de 2006, avec l’émergence de la vague d’humour stand-up, vers la mise en scène d’identités multiples portées par un collectif d’humoristes. « Le Jamel Comedy Club, par l’enchaînement des interventions, éloigne l’expression de la différence
ethnoraciale de l’opposition autre/majorité au profit d’une articulation avec d’autres variables à l’instar de la classe, de l’âge, du genre, des goûts, de la sexualité et d’une variété de récits de soi. Il apparaît alors comme le lieu de mises en scène de  “nouvelles ethnicités” ». Nelly Quemener in Terrain n°61

Pour en savoir plus :

00_couv61Des articles :
* “Stand-up ! L’humour des minorités en France”, Nelly Quemener, Terrain n°61, Rire.

A voir :
Le Jamel comedy club, Michel Leeb, Eric et Ramzy, Smaïn, Omar et Fred.


Vous aimerez aussi...