Elles font des bébés toutes seules

« Ma mère me dit : « Non mais enfin ! Un
enfant ça se fait à deux ! Et puis c’est
tout. » Je sais bien tout ça mais quand
on n’a pas la deuxième personne,
est-ce qu’il faut renoncer ? » » Témoignage de Gwen in Terrain n°61*.

« Et là je me suis dit qu’après c’était un peu
la loterie, je n’étais pas sûre de rencontrer
quelqu’un, donc je me suis dit Bah !
zou, je règle ça et on verra après ! Si ça se
trouve, je rencontrerai quelqu’un plus
tard, à 45, 50 ou 60 ans, peu importe !
Mais au moins j’aurai été maman. » Témoignage de Anne-Laure in Terrain n°61*.

Qui sont ces femmes françaises qui décident de concevoir un enfant sans être en couple en ayant recours à un don de sperme à l’étranger (ce recours médical n’étant pas possible pour elles en France) ? Comment ces femmes construisent-elles ce projet ? Comment le justifient-elles ? Leur démarche relève-t-elle du féminisme ? Ou est-ce un choix par défaut, lié à l’échec de la rencontre du conjoint et du futur père ? Quel est le poids et l’intériorisation de la norme sociale dominante de la parentalité et de la famille en France ? Comment vivent-elle la transgression de cette norme ? Si la démarche de ces femmes n’est donc pas politique en elle-même, le refus français d’ouvrir l’assistance médicale à la procréation pour les femmes seules est une décision qui relève quant à elle pleinement du champ politique.

Pour en savoir plus :

04_gomezUn article :
« Elles font des bébés toutes seules »
, Virginie Rozée Gomez, Terrain n° 61, Rires (septembre 2013).

Sites et Blogs :
Assistance médicale à la procréation, PMA, femmes, enfants, la loi sur la PMA en France.

A écouter :
Et maintenant, la PMA pour tous ? sur France Culture.


Vous aimerez aussi...