Journée mondiale du rire !

« Il n’est peut-être pas fortuit que la stimulation qui provoque le plus efficacement le rire (chez plusieurs espèces, dont la nôtre) soit une interaction sociale ambiguë, à mi-chemin entre la caresse et les coups. Si les fonctions du rire chez l’adulte humain échappent à une définition unitaire, les recherches contemporaines en éthologie et en psychologie révèlent des points communs frappants entre les premiers rires des nouveau-nés et certaines vocalisations enregistrées chez les grands singes ou même chez les rats. (…) Les différences acoustiques semblent redessiner l’arbre phylogénétique : la distance acoustique est d’autant plus forte que la distance génétique est importante. Ce retour sur la phylogenèse du rire fait voir que la question des fonctions de ce signal dépasse largement le cadre humain. (…) Le rire des non-humains est, pour parler comme les éthologues, un comportement ritualisé, c’est-à-dire qu’il a acquis, durant son évolution, valeur de signal honnête – honnête quant aux intentions qu’il signale et quant à sa portée. Le fait d’être (pour autant que l’on puisse en juger) soustrait au contrôle conscient et signalé par une expression spécifique y contribue. Les humains semblent capables de détourner et de feindre, dans une certaine mesure, le signal honnête que devrait envoyer le rire. Le résultat semble être que le rire humain ne sert pas seulement à résoudre les problèmes d’interprétation que présentent des situations sociales ambiguës ; il peut également les signaler, les accentuer, et même les créer. »* Olivier Morin in Terrain n°61.

Pour en savoir plus :

00_couv61• Des articles : 
“Introduction : les équivoques du rire”, Olivier Morin, Terrain n°61, Rire.
“Phénoménologie de l’humour. Qui rit en dernier est le plus lent d’esprit.” Matthew M. Hurley, Daniel C. Dennett & Reginald B. Adams Jr., Terrain n°61, Rire.
“Le savoir-rire en Chine.” Hans Steinmüller, Terrain n°61, Rire.
“”Moi je viens de Mars, et toi ? ”Le rire dans les espaces publics de la Goutte d’Or”, Stefan Le Courant, Terrain n°61, Rire.
“Stand-up ! L’humour des minorités en France”, Nelly Quemener, Terrain n°61, Rire.
“Chasse au dahu et vigilance épistémique”, Radu Umbres, Terrain n°61, Rire.
“De quoi rient les Indiens ?”, Pierre Clastres, Terrain n°61, Rire.
“Pierre Clastres et la dérision du pouvoir chez les Indiens : un commentaire”, Anne-Christine Taylor, Terrain n°61, Rire.
“Rire en situation de violence. L’Algérie des années 1990”, Abderrahmane Moussaoui, Terrain n°61, Rire.

• Sites et Blogs :
Le rire de Bergsonle clown : rire et/ou dérision ?rire et littérature, l’école du rire.


Vous aimerez aussi...