Paysages

« Le mot paysage, comme il a été mille fois répété, exprime un concept qui renvoie, dans les emplois ordinaires du langage, à (au moins) deux niveaux de réalité, logiquement distincts mais de fait indissociables. […] Il renvoie en premier lieu à une réalité « objective » : le paysage est d’abord une étendue d’espace offerte à l’œil mais qui, dans sa matérialité, préexiste au regard susceptible de l’embrasser. […] Mais il renvoie, en même temps, à une réalité « subjective ». Un paysage, dans l’usage normal du mot, n’est constitué comme paysage que par le regard qui s’attache à lui. Pas de paysage sans observateur ; il faut qu’un site soit vu pour être dit paysage. Le paysage est un lieu, mais un lieu isolé par le regard ; un site, mais un site contemplé ; un espace, mais un espace cadré ; un donné, mais un donné reconstruit par une analyse visuelle ; une découpe du monde, mais une découpe signifiante. Un paysage n’accède donc au statut de paysage que par le biais d’une réception. Autrement dit, plutôt que d’affirmer que le paysage comporte deux faces, l’une matérielle, inerte, l’autre mentale, créatrice, ou encore qu’il est tout à la fois un donné et un perçu, mieux vaudrait énoncer que c’est un donné tel qu’il est perçu, un fragment du monde sensible tel qu’il est pourvu de personnalité par une conscience. […] Si la refiguration d’un lieu en paysage échappe, évidemment à toute investigation, puis-je au moins savoir – et comment – si cette refiguration a bien lieu chez autrui ? » Gérard Lenclud in Paysage au pluriel.

Pour en savoir plus :

page entree pour flyer• Un livre :
Paysage au pluriel. Pour une approche ethnologique des paysages. Sous la direction de Claudie Voisenat et Patrice Notteghem.

Des articles :
« Un ethnologue dans les parcs », Didier Bouillon, Terrain n° 1, Les savoirs naturalistes populaires (texte intégral).
« A propos de paysages : compte rendu d’une réflexion collective »
, Claudie Voisenat, Terrain n° 18, Le corps en morceaux (texte intégral).
« Pays et paysages au marais Vernier (Eure) »
, Martine Bergues, Terrain n° 18, Le corps en morceaux (texte intégral).

Sites et Blogs :
Les archives du sensible : une autre façon d’explorer un territoire, Parc naturel régional de la Narbonnaise, Comité des parcs et jardins de France, portail du jardin et du paysage, l’aménagement paysager.

• A faire :
Conférence de P. Descola « le paysage des autres », le mercredi 28 mai à 17h, Palais des Archevêques, Narbonne.

• A écouter :
Cycle de conférences « les mercredis du paysage ».


Vous aimerez aussi...