Une fleur pour la tradition

« Le 25 août 2005 paraissait à la une du journal Le Monde un article intitulé : « Braconnage traditionnel d’edelweiss dans les Pyrénées ». L’auteur y incriminait les jeunes de la vallée d’Ossau, soupçonnés d’aller chaque été cueillir des brassées d’edelweiss dans la zone centrale du Parc national des Pyrénées, où il est strictement interdit de toucher à la flore. Le journaliste suggérait en outre que l’edelweiss est une espèce menacée et affirmait, enfin, que les cueillettes ont une destination purement « mercantile ». Cet article suscita de vives réactions dans la vallée. (…) Au centre de cette controverse, une question qui a déjà suscité de multiples débats, notamment dans les régions où existe un parc national ou régional, celle de la protection de la nature. Quelle est cette nature qu’il faut préserver ? Qui est qualifié pour le faire et au nom de quoi ? Que faire, ainsi, lorsque la volonté de protéger la nature heurte des usages coutumiers ou, en d’autres termes, lorsque la sauvegarde du patrimoine naturel compromet en quelque manière celle du patrimoine culturel ? La polémique autour de la cueillette des edelweiss a pour particularité de susciter ce type d’alternatives, comme le suggère l’expression de « braconnage traditionnel ». De quelle « tradition » s’agit-il donc ? Et quelle part a-t-elle eu dans le débat ? » Marlène Albert-Llorca et Marion Taréry in Terrain n°51.

Pour en savoir plus :

Leontopodium• Un article :
« Une fleur « pour la tradition ». L’edelweiss dans la vallée d’Ossau (Pyrénées-Atlantiques) », Marlène Albert-Llorca et Marion Taréry in Terrain n°51, Religion et Poilitique.
• Sites et Blogs :
Le site de la vallée d’Ossau, l’article du Monde.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search