Création de supervirus : avancée de la recherche ou risque inutile ?

 « Pourquoi faut-il construire de grands consortiums regroupant une quinzaine de laboratoires pour comprendre des microbes comme les virus ? Comment l’anthropologue, doté de la seule méthode ethnographique, peut-il enquêter sur ces relations entre des « grands êtres » et des « petits êtres » ? Qu’est-ce qui se donne à voir et à entendre dans ces arènes où les scientifiques semblent d’abord occupés à entretenir leurs réseaux et à gérer de l’argent public ? Le projet « Antigone » (Anticipating the Global Onset of New Epidemics) a été financé à hauteur de douze millions d’euros par la Commission européenne pour une période allant de 2011 à 2016. Rassemblant une quinzaine de laboratoires de microbiologie européens (notamment en Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Grèce), il est piloté par Thijs Kuiken au centre médical Érasme de Rotterdam. Le but de ce projet est de comprendre les mécanismes par lesquels les agents pathogènes franchissent les barrières entre espèces pour devenir pandémiques dans la population humaine. […] Le projet Antigone conduit ainsi à poser une question fondamentale pour la microbiologie : comment les bactéries et les virus acquièrent-ils cette double caractéristique de contagiosité et de létalité qui a produit les grandes pandémies ? » * Frédéric Keck in Terrain n°64.
A partir de la controverse qui eut lieu en 2011-2013 autour de la mutation du virus de grippe H5N1, le rendant transmissible entre mammifères, on peut s’interroger sur des questions de biosécurité, en invoquant la possibilité d’un usage terroriste ou d’une échappée accidentelle du virus mutant, modifié en laboratoire.

Pour en savoir plus :

Virus de la grippe pandémique A (H1N1)

Virus de la grippe pandémique A (H1N1)

Des articles :
* « L’alarme d’Antigone », Frédéric Keck, Terrain n°64, Virus.
 « Virus », Nicolas Auray et Frédéric KeckTerrain n°64, Virus.
« Dr Popp et la disquette Sida », Antonio A. Casilli, Terrain n°64, Virus.
« L’invisible et le clandestin  », Nicolas Auray, Terrain n°64, Virus.
« Bricoler le vivant dans des garages », Morgan MeyerTerrain n°64, Virus.
« Réimaginer des communautés ? », Charlotte Brives et Frédéric Le Marcis, Terrain n°64, Virus.
« Vade retro virus », Thierry Bardini, Terrain n°64, Virus.

• Sites et Blogs :
Le projet Antigone
(en anglais), la controverse autour du virus H5N1.

• A faire :
Présentation du numéro par les  contributeurs le jeudi 9 avril à 18h30 au salon de lecture Kerchache au Musée du quai Branly.


Vous aimerez aussi...