0

Quand les fantômes (d)énoncent l’Histoire…

Entretiens avec Sarah Carton de Grammont et Evelyne Ritaine menés par deux doctorants en anthropologie, Elisabeth Bernard et Antoine Briand. De Sokol à Lampedusa, des victimes de la répression stalinienne aux migrants morts en mer, ces regards croisés questionnent la mémoire des disparus en grand nombre, et la hantise qu’ils provoquent chez les vivants.

0

L’écriture inclusive, une nouveauté ?

Dans ce billet, Eliane Viennot revient sur les conditions de production idéologique de la règle de grammaire « le masculin l’emporte ». L’usage de termes au féminin ou l’application de règle d’accord de proximité ne constitueraient en somme qu’un simple retour à l’équilibre « naturel » de la langue française… Une réflexion sur les rapports entre la langue française et la place des femmes dans notre société.

0

Écritures : découvrez le nouveau Terrain !

À l’échelle de l’histoire humaine, l’écriture est une invention récente dont on a longtemps cherché la raison. Les auteurs de ce nouveau numéro montrent pourtant que celle-ci se laisse rarement réduire à une seule fonction. Des spirites aux prophètes, et des rebelles aux États, ils se penchent sur la multiplicité des codes graphiques auxquels s’intéresse aujourd’hui l’anthropologie de l’écriture.

0

Hantologie de Fukushima

« Toute société coexiste avec la mémoire longue de ses morts ». A partir du cas japonais, le philosophe Yuji Nishiyama questionne ici la nécessité du travail de deuil et propose un autre type de rapport aux morts : la possibilité de les laisser nous hanter, et de les intégrer à notre avenir.

0

Histoires de fantômes à Kinmen (Taïwan)

A Kinmen, une île de Taïwan, patrimoine naturel et culturel se mélangent, à l’image de ces bruits étranges que certains habitants attribuent aux fantômes des soldats qui s’y sont entretués, et d’autres aux chauve-souris… Jiao Wang, doctorante en anthropologie, retrace ici ces histoires de fantômes, et leurs relations avec le patrimoine de l’île.