« Donner le biais, donner la vie »: pourquoi et comment filmer la maternité des bergères ? Témoignages de part et d’autre de la frontière franco-suisse

Berger : ce métier millénaire, d’aucuns pensent d’un temps révolu, est pourtant encore bel et bien pratiqué aujourd’hui. On compte aujourd’hui de plus en plus de bergères, ou plutôt de néo-bergères, car le métier se conjugue désormais au féminin et accueille un nombre grandissant de jeunes gens d’origine citadine. L’anthropologue Tara Bate propose une réflexion sur le sujet à partir d’extraits de son moyen-métrage « Donner le biais, donner la vie », tout en soulignant ce que réaliser un film ethnographique permet de dire et de comprendre.