Étiqueté : corps

0

Noyer les morts

Durant l’exhumation de fosses communes au Guatemala, les équipes médico-légales et les habitants collaborent pour identifier les morts. Si leurs approches semblent parfois irréconciliables, Alexa Hagerty montre dans ce très beau texte comment les morts ont une manière de se rappeler aux vivants qui brouille les frontières entre science et rêve, entre la conception biomédicale du corps et la vitalité qui reste attachée aux os humains – jusqu’à hanter l’anthropologue elle-même.

Fresques de salles de garde

« Que le corps et l’apprentissage de la relation au corps de l’autre soient centraux dans la formation des médecins est un fait acquis. En salle de garde, nous avons vu se mettre en place un processus généralisé de régression...

Danser : le corps dérobé

« La pulsation propre à la chorégraphie contemporaine tend vers le scintillement du corps, vers une alternance de sa présence et de son absence. Il existe une propension de la danse actuelle à faire que le corps se dérobe au sens...

La théorie de la démarche de Balzac

« Au début des années 1830, moment de la rédaction de la théorie balzacienne de la démarche, le mouvement humain a donné lieu à des savoirs multiples qui circulent dans la société. L’exigence de Balzac était de rassembler ces éléments...

Danser sa vie

« C’est une évidence que la danse en tant que pratique corporelle et culturelle voyage dans le temps et dans l’espace. Dans le temps à travers un type de mémoire corporelle qui subsiste sous plusieurs formes (traditions, transmission familiale, support rythmique),...

Le sens de la danse

Le sens de la danse

« La danse n’est pas émotion, passion pour une femme, colère contre un homme. Je crois qu’elle est plus originaire (primal) que cela. Dans son essence, dans la nudité de son énergie, c’est une source d’où la passion ou la colère...