Étiqueté : indigènes

0

Desgosto. Asphyxie indigène au Brésil

En portugais, le mot “desgosto”, apparenté à la notion de dégoût, n’exprime pas exactement une répugnance, une nausée, mais plutôt un état d’âme : une désespérance, une lassitude, une inappétence, une amertume, la bouillie d’une vie qui reste sur le cœur. Oiara Bonilla, anthropologue spécialiste des Paumari, un peuple indigène du sud-ouest de l’Amazonie brésilienne, raconte le désespoir de cette population soumise à la violence économique et étatique. Et montre comment le desgosto est peut-être le dernier soupir d’une extrême lucidité.

En pays kanak

« L’existence de la civilisation kanak a été révélée au monde occidental le 5 septembre 1774, lorsque les habitants de la Nouvelle-Calédonie découvrirent et accueillirent fort aimablement le capitaine Cook et son équipage. Moins d’un siècle plus tard, en 1853,...