Étiqueté : Musique

0

Félicité, un film d’Alain Gomis : conter l’universel depuis un bar de Kinshasa

« Félicité, mwana mwasi suka botembe (jolie fille à la beauté légendaire) »… Cette rengaine populaire congolaise, ce sont aussi les mots doux susurrés par Tabu, mécanicien, bouffon et poète ivre, aux oreilles de Félicité, l’héroïne éponyme du film d’Alain Gomis. L’anthropologue Emilie Guitard analyse ici ce personnage de mère célibataire qui défie les clichés sur les femmes africaines. Elle montre comment le film rend hommage à la ville de Kinshasa et à son riche univers musical, tout en s’inscrivant dans un imaginaire littéraire et fantasmagorique proprement africain.

Journée internationale de la musique

« Au milieu des années 1960 naît un genre musical qui finira par être baptisé reggae. Il apparaît comme une création jamaïquaine moderne et urbaine, une invention de la jeunesse pauvre de la basse ville de Kingston. Il dit d’emblée, par...

Fête de la musique

 Elvis, il me fait sentir des émotions… J’ai une vie normale, j’ai un quotidien, j’ai des problèmes… mais Elvis, il me fait sauter de joie. Il suffit que j’entende sa voix, quelque part… ça y est, je sais que ma...

La voix

« Tous les soirs j’avais peur et j’étais fragile de manière différente. Je me sers de la peur pour interpréter mes personnages dans lesquels je mets toujours une part de souffrance, même lorsqu’il s’agit de rôles comiques » Nathalie Dessay citée in...

Technoparade : liberté, diversité, rythmicité

La Techno Parade se déroulera le samedi 13 septembre 2014 dans les rues de Paris. Rap, techno, électro, house, jungle, trip hop… ces styles musicaux font partie du paysage discographique français depuis la fin des années 1990. Comment apparaissent de...

Fêter les musiques urbaines

« La plupart des analyses situent clairement les racines du rap du côté des communautés noires, urbaines et pauvres du New-york de la décennie 1970. Les formules courantes font de cette musique « l’expression honnête et intime d’un sous-prolétariat marginalisé », « la...

Nationalisme et musique

« Sur leur musique, ils étaient tous d’accord. Ces batailleurs intrépides (…) se trouvaient réconciliés en une passion commune : l’ardeur de leur patriotisme musical. La France était pour eux le grand peuple musicien. Ils proclamaient sur tous les tons la déchéance...